Des étudiants et étudiantes du Cégep de la Gaspésie et des Îles dans plus de 17 pays

À la fin de l’année scolaire, ce sont plus de 60 étudiants et étudiantes qui auront participé à un projet de mobilité étudiante à l’international. Proposant des expériences pédagogiques stimulantes, la mobilité permet à la communauté étudiante de participer à des stages et des voyages en lien avec leur programme d’études.

C’est dans cette optique que deux étudiantes du programme de Techniques d’intervention en délinquance du campus de Carleton-sur-Mer font leur stage de fin de parcours dans un foyer éducatif de la Fondation Officielle de la Jeunesse. Du 29 janvier au 29 avril, ces étudiantes explorent ce milieu de travail qui, à plusieurs égards, s’apparente au fonctionnement de la Direction de la protection jeunesse du Québec (DPJ). Ce faisant, elles explorent des modes d’intervention propres aux organisations qui ont comme mission d’offrir un lieu d’accueil aux enfants et adolescents qui rencontrent des difficultés importantes, tout en développant leurs compétences d’aide.

Qui plus est, dans le cadre de leur formation, onze étudiants et étudiantes du programme Techniques du Tourisme d’aventure ont participé à divers stages et projets de développement professionnel. Alors que certains sont allés en Nouvelle-Zélande, au Portugal, en Équateur, en France et en Australie afin d’améliorer leur expertise dans l’un des nombreux sports aquatiques propres à ce domaine, d’autres se sont déplacés au Japon et au Kyrgyzstan afin de parfaire leurs habiletés à titre de guides professionnels de ski.

En juin dernier, un groupe d’étudiants et d’étudiantes du campus des Îles-de-la-Madeleine, en collaboration avec l’organisme Amarres & Voilures, a pris part à un voyage pédagogique à Grenade. En plus de favoriser leur ouverture sur le monde et sur une autre culture, cette expérience a permis de réaliser divers projets pédagogiques. Ainsi, le groupe a pu approfondir et intégrer différents apprentissages et compétences touchant au domaine de la pêche, du tourisme, de la gestion des matières résiduelles ainsi que de la production d’énergie. 

Dans le cadre de partenariats avec des lycées français, et dans l’objectif de favoriser les échanges entre des cohortes québécoises et françaises, deux étudiantes inscrites au module d’élevage des poissons en eau douce du programme de Techniques d’aquaculture effectueront un stage en France alors qu’un étudiant en Technologie forestière complètera une session d’étude à l’automne 2019. 

Offerte dans plusieurs programmes du Cégep de la Gaspésie et des Îles, la mobilité étudiante à l’international offre l’occasion aux étudiants et étudiantes de voyager à travers leurs études. Cette expérience pédagogique s’intègre aux formations et favorise l’acquisition de compétences académiques, mais également de compétences citoyennes.

Avec ses cinq programmes préuniversitaires, ses deux diplômes d’études professionnelles et ses quatorze programmes techniques, le Cégep de la Gaspésie et des Îles est fier de soutenir le développement de ces projets. Notons qu’il est toujours possible de s’inscrire au 2e tour d’admission du SRACQ (www.sracq.qc.ca).

 

Karianne Gauthier, étudiante au programme de Techniques en Intervention en délinquance, pendant son stage en Suisse avec la Fondation Officielle de la Jeunesse.