Une semaine de la terre pour souligner le Jour de la Terre

Plusieurs activités soulignant la Journée de la Terre ont eu lieu dans les campus du Cégep de la Gaspésie et des Îles. En tout, près d’une vingtaine d’activités ont sensibilisé la communauté collégiale à l’importance de l’environnement et à l’impact des changements climatiques.

Pour l’occasion, plusieurs conférences ont été présentées. C’est le cas de la conférence de Mme Florence-Léa Siry, chroniqueuse, auteure et experte en cuisine zéro déchet. En collaboration avec les comités verts du campus de Gaspé et des Îles-de-la-Madeleine ainsi que de l’Accueil Blanche-Goulet, Mme Siry a discuté des initiatives qui favorisent la réduction de matériel résiduel avec les membres de ces campus. Qui plus est, Élyse Tremblay, du Conseil régional de l’Environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CREGIM), a visité les campus de Carleton-sur-Mer et de Gaspé afin de discuter des enjeux liés aux changements climatiques. Notons que Wilma Zomer, de la Maison aux Lilas de l’Anse, a fait une présentation concernant la production maraîchère locale et que la population de la ville de Gaspé a pu prendre part aux activités de la 3e édition de Jardinons une planète qui avait lieu le 27 avril dernier.

 

Des activités de nettoyage ont également été tenues par les campus. Le campus de Carleton-sur-Mer a invité ses membres à participer au nettoyage de certains secteurs et la population du campus des Îles-de-la-Madeleine a procédé à un nettoyage de la plage et du parc de Gros-Cap. Le 28 avril dernier, le comité vert de l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ), ainsi qu’une vingtaine de bénévoles, ont procédé à une opération de nettoyage des berges.

 

Profitant de leur potager pédagogique, la communauté du campus des Îles-de-la-Madeleine a tenu une journée de plantation de semis. S’en est suivi un panel de discussion sur les initiatives écologiques citoyennes ainsi que des essais de voitures et de vélos électriques. Les membres du campus de Carleton-sur-Mer ont aussi pu faire l’essai de véhicules électriques lors d’une journée où la population s’exprimait sur les enjeux de la mobilité durable, en plus de participer à un atelier de jardinage intérieur. Pour sa part, l’ÉPAQ a lancé son jardin intérieur, construit par les étudiantes et les étudiants. Celui-ci servira de modèle pour initier et inspirer la communauté de l’ÉPAQ à cultiver des légumes, et ce, tout au long de l’année. Le lancement du jardin fait suite à plusieurs ateliers sur la botanique et l’horticulture qui ont eu lieu durant la session d’hiver. Le comité aimerait d'ailleurs remercier l’animatrice de ces activités, Audrée Dufour, ainsi que la Fondation Cornelius-Brotherton, qui ont permis la tenue de cette activité. Finalement, le comité culturel LA PROUE de l’ÉPAQ a invité les étudiants et étudiantes à adopter l’art écoresponsable en participant à un atelier de confection de peinture écologique, biologique et comestible. Une œuvre commune a été réalisée à la fin de l’atelier.

 

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles est fier de l’implication de tous à ces événements soulignant la Journée de la Terre.

 

Potager intérieur de l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec