Querelle de Roberval

Auteur : KEVIN LAMBERT

 

«Les ouvriers et ouvrières de la scierie de Roberval sont en grève. Sous l’apparente cohésion de la lutte, on découvre rapidement les revendications plus personnelles de chacun.

«Les ouvriers et ouvrières de la scierie de Roberval sont en grève. Sous l’apparente cohésion de la lutte, on découvre rapidement les revendications plus personnelles de chacun. Ils partagent toutefois un même désir d’échapper à la misère et de se venger de leur boss, Brian Ferland. Alors que le conflit s’enlise, le lockout que décrète Ferland réveille en eux une rage enfouie. La folie s’empare des employé·e·s, qui rejoignent la ronde infernale du beau Querelle, héros de Jean Genet copié-collé dans ce décor québécois, élément de chaos, sable dans l’engrenage de la machine économique, hétérosexuelle et patriarcale. Tout est désormais permis. Ils cassent des bouteilles sur la plage, règlent leurs comptes à coups de batte de baseball. Et puis ils font pire, bien pire…»

Une critique de Chantal Guy, dans la Presse donne un point de vue de ce livre qui ne laisse personne indifférent. Il fut d’ailleurs parmi les finalistes au Prix littéraires des collégiens 2019. Voici ce qu’en dit une étudiante du Céep de l’Outaouais : « Querelle de Roberval est un roman coup de poing et une réflexion ambiguë sur le pouvoir et les répercussions de l’audace d’un groupe motivé par la vengeance. Défiant les normes, Kevin Lambert peint un portrait contemporain puissant de l’opposition entre l’hétéronormativité et la marginalité et vient ébranler sans gêne nos mœurs à travers des personnages symboliques aux destins funestes. Impossible de demeurer indifférent vis-à-vis cet agréable affront qui empêche de passer à autre chose une fois le livre refermé. » Cynthia Labonte, etudiante au cégep de l’Outaouais.

 

www.editionsheliotrope.com

 Classé sous la cote :  848.9 / L222q

6000000538