Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Les luttes fécondes

Auteur : Catherine Dorion

En politique comme en amour, nos énergies sont, la plupart du temps, soigneusement contenues à l’intérieur de cadres qui «organisent» les liens qui nous unissent, et qui empêchent les révolutions de prendre pied. Le couple. Nos institutions politiques. Les élections. Ce livre parle du désir qui cherche à s’exprimer entre deux (ou cent-mille) personnes, et de ce qui a été mis en place pour le garder emprisonné. Ce livre est un plan d’évasion.

https://boutique.atelier10.ca/

Classé sous la cote : 848.9 D698L

6000000293

Lire la suite...

Impunité zéro : violences sexuelles en temps de guerre : l'enquête

Sous la direction de Justine Brabant, Leïla Miñano, Anne-Laure Pineau avec Cécile Andrzejewski, Delphine Bauer, Hélène Molinari, Ariane Puccini, Ilioné Schultz, Sophie Tardy-Joubert.

Des camps de réfugiés jordaniens aux couloirs de l’ONU, des prétoires de la Cour pénale internationale aux routes cahoteuses de Centrafrique empruntées par les soldats français, des cellules crasses de Donetsk, en Ukraine, aux villes tranquilles où tentent de se reconstruire les prisonniers violés à Guantanamo, neuf femmes journalistes ont enquêté sur les violences sexuelles en temps de guerre.

Leur travail inédit, mené sur ces terrains de conflits, rassemble des documents, mais aussi des témoignages exceptionnels de victimes, de bourreaux et de lanceurs d’alerte. Surtout, il met au jour les défaillances des systèmes judiciaires qui permettent la perpétuation des crimes sexuels.

Impunité zéro est un livre, mais surtout le pari que tout peut changer.

https://www.autrement.com/

Classé sous la cote : 364.15 I34

6000000328

Lire la suite...

L'alimentation en otage : quand les multinationales contrôlent nos assiettes / artographie, Hugues Piolet.

Auteur : José Bové, Gilles Luneau

« Dans l'ombre de la finance et du profit à court terme, une poignée de multinationales aux pouvoirs tentaculaires ont mis la main sur tous les échelons du système agroalimentaire mondial. De la graine plantée en terre à la grande distribution, des OGM à la sélection génétique animale, du négoce à la transformation, rien ne leur échappe.

Les ressources s'épuisent, les inégalités se creusent, le paysan est dépossédé de son métier, le consommateur berné. Une seule réponse possible face à la superpuissance industrielle mondialisée : exercer chacun et ensemble, en toute conscience, le droit de choisir ce que nous mangeons. »

www.autrement.com

Classé sous la cote : 338.1 B783a

6000000332

Lire la suite...

La lagune. Et Aristote inventa la science.

Auteur : Armand Mari Leroi

« Le long de la côte égéenne, où les oliveraies ponctuent les rivages arides, Armand Marie Leroi, professeur de biologie à l’Imperial College de Londres, nous emmène sur les traces du « premier scientifique », Aristote : Athènes, l’île de Lesbos, puis la lagune de Pyrrha, où, il y a 2 300 ans, le Stagirite observait les oiseaux, disséquait des mollusques et s’entretenait avec les pêcheurs du coin. Débarrassé des présocratiques matérialistes qui théorisaient sans se plier aux contraintes des évidences empiriques, affranchi de la cosmologie idéaliste de Platon, Aristote mettait enfin les mains dans la terre et faisait de l’autopsie d’une seiche l’acte fondateur de la pensée. « Sa philosophie se penchera sur la saleté, le sang, la chair, la croissance, la copulation, la reproduction, la mort et le déclin – expérience quotidienne du paysan et du poissonnier. » En exégète autant qu’en candide philosophe, le biologiste cherche à retrouver le visage authentique du sage grec, épinglant les erreurs d’interprétation de son œuvre chez les philosophes de la Renaissance ou les taxinomistes du XIXe siècle. D’abord tourné comme un documentaire pour la BBC, avant de devenir ce grand récit, La Lagune est une formidable enquête sur la naissance du regard scientifique, nourri de près de neuf mille observations, le premier système de pensée dépourvu du tapis divin. Bref, conclut Leroi, la philosophie d’Aristote, «  c’est la biologie ». »

Source : www.philomag.com

Classé sous la cote : 570.1 L617L

6000000283

Lire la suite...

Les repentirs

Auteur : Marc Séguin

« Marc Séguin revoit le garçon, l’adolescent puis le jeune adulte qu’il a été. Tous grugés par une incessante inquiétude, ils reviennent hanter l’homme mûr, le peintre reconnu qu’il est devenu. Il y a un train qui siffle au loin, des fissures multiples, un ravin qui se creuse. Et les seins de la belle Arielle. Il y aura des morts. Une amitié malmenée. Et un amour empêché. Comment aimer et se laisser aimer quand on est coupé de ses sentiments? Comment réparer l’irréparable? Dans ce récit sous tension où la fiction pourrait bien jouer des tours à la réalité et où l’art s’avère révélateur tout autant que mensonger, ce qui heurte la conscience du narrateur et lui torture le cœur se dévoile par couches. Les repentirs, ou la mise à l’épreuve des aveux.

Peintre, écrivain et cinéaste, Marc Séguin est né à Ottawa en 1970. Ses tableaux sont exposés dans plusieurs institutions muséales reconnues à travers le monde. Son premier roman, La foi du Braconnier, lui a valu le Prix littéraire des collégiens en 2011. Ont suivi Hollywood (2012) et Nord Alice (2015). Tout comme ses tableaux, les romans de Marc Séguin nous interrogent sur la vie, la mort, l’amour et la destruction. En 2016, il a écrit et réalisé son premier long métrage de fiction, Stealing Alice. »

 

Source : www.quebec-amerique.com

Classé sous la cote : 920.5 L391

6000000322

Lire la suite...