Le programme Techniques juridiques offert en formation à distance

Dès l’automne 2020, les étudiantes et étudiants désirant s’inscrire en Techniques juridiques pourront compléter leur formation à distance. Les futures cohortes auront la possibilité de suivre le programme en présence ou dans une classe virtuelle.

En développant son offre de formation à distance, le Cégep de la Gaspésie et des Îles facilite l’accès à ce programme pour l’ensemble des étudiantes et étudiants du Québec. Geneviève Bibeau, directrice du campus de Carleton-sur-Mer explique : « Nous sommes le seul cégep dans l’Est à offrir le programme de Techniques juridiques et nous savons que cette formation est contingentée dans les centres urbains. En multipliant les méthodes par lesquelles il est possible de suivre la formation, on permet aux étudiantes et étudiants hors région de s’inscrire, tout en maintenant la diversité de l’offre de programmes du campus ». La formation en Techniques juridiques du campus de Carleton-sur-Mer permet d’acquérir des connaissances dans les domaines du droit civil, criminel et administratif. Pour ce faire, les enseignantes et enseignants du programme favorisent une approche par compétences ainsi qu'une diversification des contextes d’apprentissage. « En plus de la formule à distance, ce qui est également nouveau et unique est que nous allons développer un mode hybride d’enseignement, qui combine les modes synchrone et asynchrone. Alors qu’une partie de l’enseignement se fera en temps réel, selon un horaire déterminé, l’autre se fera à l’aide d’activités d’apprentissage en dehors des heures traditionnelles de cours. Nous offrons donc une formation flexible qui permet de mieux concilier le quotidien des étudiantes et étudiants », souligne Josianne Landry Allard, enseignante. Elle précise : « nous bénéficions également d’une classe moderne et technologique, le Jurilab, qui nous permet notamment de rencontrer à distance des professionnels du droit, et ce partout au Québec ».

Une fois leur formation complétée, les techniciennes et techniciens juridiques pourront travailler dans des bureaux d’avocats, de notaires, d’huissiers, de syndics, dans les palais de justice, dans des institutions financières, pour des compagnies d’assurances et pour les municipalités et les gouvernements. Rappelons qu’en 2017, Emploi-Québec affichait un marché d’emploi favorable pour ce domaine.

Pour en savoir plus sur la formation : https://www.cegepgim.ca/futurs-etudiants/programmes/78-carleton-sur-mer/technique/171-techniques-juridiques