Coopération internationale : ouverture d’un bureau à Dakar carbone-neutre

Reconnu internationalement pour son expertise en coopération internationale, le Cégep de la Gaspésie et des Îles est heureux d’annoncer l’ouverture d’un bureau à Dakar. Situé dans la capitale du Sénégal, ce bureau accroît l’efficience des nombreux projets menés en Afrique de l’Ouest qui vise notamment l’adaptation des populations aux changements climatiques avec un fort accent sur la gouvernance économique féminine et la place des jeunes femmes et des jeunes hommes dans le développement économique régional.

Présent de manière continue à travers des projets de coopération internationale depuis 2006, le choix de Dakar s’est imposé pour le Cégep de la Gaspésie et des Îles. Sa position facilite les déplacements vers les pays de la sous-région où le Cégep mène des projets (Gambie, Guinée-Bissau et République de Guinée) et permet à l’institution de rester proche de ses partenaires majeurs comme l’Université Cheick Anta Diop de Dakar (UCAD) avec l’Institut de pêche et d’aquaculture de Dakar (IUPA) et de nombreux lycées dévoués à la formation technique et professionnelle.

Chauffeurs, piroguiers, points focaux représentant de nos partenaires techniques, agents locaux qui suivent les activités du Cégep au sein même des communautés, ambassadeurs climatiques issus des communautés, experts thématiques locaux, experts canadiens, coordonnatrices de projets... C’est près de 50 personnes qui sont sous la responsabilité du bureau de Dakar qui couvrent actuellement quatre pays, six sites de projets et 28 villages d’intervention pour plus de 80 000 bénéficiaires directs et indirects. Avec une approche participative à tous les niveaux, le savoir-faire des membres de cette équipe permet au Cégep de la Gaspésie et des Îles d’innover et de mettre en place un modèle de développement économique, social et environnemental durable.

Nicolas Simeray, coordonnateur des projets internationaux et du bureau de Dakar de Groupe Collegia, souligne que la création de ce bureau reflète les efforts de l’établissement collégial depuis plus de 30 ans à appuyer ses partenaires en Afrique de l’Ouest et la volonté du Cégep de rayonner sur la scène internationale: « Fruit des dix dernières années à développer, avec nos partenaires locaux, de nouveaux concepts de projets ayant un impact direct sur les femmes, les jeunes femmes et les jeunes hommes des communautés éloignées, la création du bureau du Cégep de la Gaspésie et des Îles à Dakar est une étape importante dans la vision du développement du Cégep à l’international » explique-t-il. Parmi les projets menés par le Cégep et Groupe Collegia, notons le projet ORA financé par le gouvernement du Québec ainsi que les projets APOCEB et GEFI financés tous les deux par le gouvernement du Canada. Ces projets d’envergure nécessitent une présence permanente du Cégep étant donné, notamment, la complexité d’intervention dans des sites isolés et enclavés.

Définitivement tourné vers le développement durable, le Cégep de la Gaspésie et des Îles, avec le soutien du CIRADD, vise mener ses projets de manière « carbone-neutre ». En ce sens, le Cégep évalue en temps réel ses émissions de gaz à effet de serre et s'assure de les compenser en menant des activités de plantation de mangrove dans les zones visées des quatre pays, mais aussi en développant des pépinières d'espèces végétales endémiques aux différentes zones et en voie de disparition. En plus de ses actions de compensation, le Cégep met aussi en place des solutions pour limiter ses émissions.