Le Regroupement des cégeps de régions poursuit ses travaux avec le MES et réaffirme l’importance des centres collégiaux en régions éloignées

Le 12 novembre dernier, le Regroupement des cégeps de régions (RCR) a rencontré le sous-ministre de l’Enseignement supérieur, M. Bernard Matte, ainsi que les trois sous-ministres adjoints de ce même ministère. Cette rencontre a été l’occasion pour le RCR de poursuivre les discussions portant sur les chantiers à prioriser pour assurer la pérennité d’un enseignement collégial de qualité en régions, discussions qui avaient été entamées dans le cadre d’un précédent entretien.

Lors de cette rencontre, le Regroupement de 12 cégeps répartis dans les régions de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et du Saguenay–Lac-Saint-Jean et le ministère de l’Enseignement supérieur (MES) ont discuté des différentes mesures proposées par le Regroupement, en novembre 2020, à la suite du nouveau cadre de gestion de l’offre mis de l’avant par le ministère, soit :
• Assurer l’accessibilité à la formation collégiale par l’élargissement de l’offre de programmes en région ;
• Augmenter le potentiel attractif par l’amélioration des infrastructures ;
• Favoriser la mobilité étudiante au niveau régional et international ;
• Répondre aux besoins de main-d’oeuvre du Québec.

Au cours des derniers mois, ces mesures ont fait écho à l’ensemble du réseau collégial et des comités ont été mis en place pour établir des moyens de concrétiser celles-ci.

« Le Regroupement des cégeps de régions se réjouit des échanges qu’il a eus avec le sous-ministre afinque tous les établissements collégiaux québécois soient considérés dans les décisions gouvernementales. Nous souhaitons également souligner le rôle crucial qu’ont les cégeps régionaux au sein même de leur communauté. Le Regroupement tient à remercier le sous-ministre, M. Bernard Matte, pour la disponibilité et l’engagement dont il a fait preuve à l’égard des cégeps de régions, au cours des dernières années. Nous lui souhaitons une belle et heureuse retraite. » Marie-Claude Deschênes, directrice générale de Cégep de La Pocatière et présidente du Regroupement des cégeps de régions


Lancement du site Web du Regroupement des cégeps de régions
Pour signifier sa pertinence et se positionner auprès des différents acteurs économiques, le RCR se dote d’un logo officiel et d’un site Web informatif : https://cegepsderegions.ca. Depuis mars 2021, le RCR a mis sur pied un comité exécutif et pilote plusieurs dossiers d’importance.
Les actions prioritaires menées par le RCR sont les suivantes :
— Maintenir les points de services géographiques pour une meilleure accessibilité aux établissements d’enseignement et accroitre la mobilité étudiante ;
— Soutenir le développement régional par l’élaboration de partenariats avec les acteurs du développement socioéconomique et les employeurs régionaux ;
— Augmenter la scolarisation en favorisant l’accès aux études supérieures, en valorisant la réussite scolaire et en encourageant la persévérance scolaire ;
— S’assurer de la vitalité de l’offre de formation pour accroitre l’attractivité des cégeps de régions.


À propos du Regroupement des cégeps en région
Le Regroupement des cégeps de régions (RCR) est constitué de douze (12) cégeps membres établis dans cinq (5) régions administratives du Québec, soit l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le RCR a pour objectifs principaux de se concerter et se positionner afin d’assurer une offre de formation complète, accessible et adaptée pour les régions « dites » éloignées. Le regroupement contribue à identifier des solutions favorisant le développement régional, l’occupation optimale du territoire québécois ainsi que la vitalité économique des régions et en assure la mise en oeuvre pour des régions encore plus fortes.